Clic'Zine





L’accès à Internet est un droit fondamental

Article (A/HRC/32/L.20) – ONU

A compter du 1er juillet 2016, couper ou restreindre l’accès à Internet sera désormais considéré comme une atteinte aux Droits de l’Homme.

Voici un extrait du texte officiel :

« Le Conseil des droits de l'homme a adopté, ce matin, neuf projets de résolution au titre de la promotion et de la protection des droits de l'homme, y compris le droit au développement. L'un d'entre eux condamne sans équivoque les mesures visant à empêcher ou à perturber délibérément l'accès à l'information ou la diffusion d'informations en ligne et invite tous les États à s'abstenir de telles pratiques et à les faire cesser.

Dans ce texte, adopté sans vote après le rejet de trois amendements par autant de votes, le Conseil affirme que les mêmes droits dont les personnes disposent hors ligne doivent être aussi protégés en ligne, en particulier la liberté d'expression, conformément au droit international. Il souligne, en outre, qu'il importe de combattre les appels à la haine qui constituent une incitation à la discrimination ou à la violence sur Internet, notamment en encourageant la tolérance et le dialogue. »

Cette résolution, votée à l’unanimité, vient compléter deux précédentes résolutions datant de 2012 et 2014 qui stipulaient que les droits de l’homme et la liberté d’expression s’appliquent également sur Internet.

Naturellement, en tant que professionnels et grand usagers d’Internet, nous nous réjouissons de décisions aussi fondamentales. Nous espérons sincèrement que ces principes seront respectés par le plus grand nombre, même si bien des progrès restent à faire, et que l’on doit également prendre conscience que, si être connecté est un droit, cela ne doit pas devenir une obligation et que la liberté ultime, est bien le droit à … La déconnexion!


Pour aller plus loin: 

+ Site officiel de l'ONU  
+ Détail de la déclaration